Home WRITING MACHINECHRONIQUES Tranche de pandémie #3
trande de pandémie 3

Tranche de pandémie #3

par Audrey

Un peu plus d’un mois s’est écoulé depuis ma dernière tranche de pandémie. Un mois pendant lequel la vie a continué de se réorganiser. Un mois pendant lequel il a fallu réintégrer la possibilité de ressortir après l’avoir longuement redouté. Beaucoup de choses ont changé à ce stade, d’autres devront changer par nécessité… Alors c’est le moment de faire un rapide bilan dans cette tranche de pandémie #3 !

Après à peu près 55 jours passés à bonne distance les un(e)s des autres, les français(e)s ont finalement pu se déconfiner et ont recommencé à vivre à un rythme bien différent. N’ayant pas la chance d’avoir des proches à moins de 100km, l’allègement du confinement m’a maintenue chez moi. Et donc, loin de tout le monde… Les consignes se sont assouplies ces derniers jours et me permettent de voir de nouveau les proches éloigné(e)s géographiquement. C’était vraiment la bouffée d’oxygène dont j’avais besoin en ce moment ! 😌

Vigilance constante

Nous pouvons de nouveau circuler librement et les magasins sont de nouveau ouverts. Les bars, restos et cinémas tentent de rouvrir coûte que coûte… mais on est loin du « retour à la normale ». Certains réflexes perdurent pour ma part : lavage/désinfection des mains compulsif, port du masque dans les lieux publics… Et vraiment je continue de fuir tout magasin dans lequel je n’ai pas un besoin VITAL de me rendre. Ça implique de réfréner ses envies d’acheter de nouvelles baskets de sport, de nouveaux vêtements, de nouveaux bouquins ou autres. Et ça implique aussi de s’organiser autrement: en commandant un peu plus qu’habituellement par internet, en privilégiant les enseignes qui proposent du drive ou en reportant tout simplement tout achat non vital.

Est-ce que j’ai peur de sortir de chez moi ? Non, mais disons que tant que je peux éviter de me balader au milieu de la foule pour une paire de chaussures, je vais l’éviter. Est-ce que j’ai peur des gens ? Un peu. Parce que malgré les précautions que prennent la majorité des gens, il y a toujours ces Jean-Michel Rien à Foutre qui se croient plus malins que les autres et qui ne portent pas de masques ou se collent à vous dans les files d’attente alors qu’il y a de l’espace libre absolument partout…  Clairement : je suis mieux chez moi ! #TeamErmite

Repartir

Avec la possibilité de sortir de nouveau plus librement sont revenues les sorties longues en vélo et ça… c’est sans doute la meilleure nouvelle de ce mois de mai ! (je pourrais presque écrire cette phrase en pleurant de joie) Alors non, le vélo n’était pas interdit jusque-là, mais l’interdiction de dépasser 1h de ballade ou de s’aventurer à plus d’un kilomètre de la maison était plus que frustrant. Et que dire également du risque élevé de croiser des cyclistes et coureurs du dimanche qui soufflent leurs miasmes aux quatre vents comme des boeufs parce qu’ils n’avaient jamais fait de vélo ou couru de leur vie jusqu’à l’annonce du confinement… Mais hey, tous les prétextes sont bons pour sortir de chez soi sans motif lorsque c’est déconseillé !

Avec la levée du confinement strict puis le déconfinement juste un peu la publication de cette tranche de pandémie #3, nombreux sont les cyclistes du dimanche à avoir déserté les routes de campagne: l’impression d’emprunter une autoroute cyclable s’est dissipée et le calme sur les routes est revenu. Pour mon plus grand plaisir, car j’ai pu recommencer à avaler les kilomètres et à profiter des paysages sublimes que nous offre la campagne picarde ! 🚴‍♀️

Quarantaine & Chill

Continuons cette tranche de pandémie #3 avec un tour d’horizon de ce qui m’a occupée ces dernières semaines !

J’ai regardé quelques séries : j’ai enfin attaqué Jack Ryan (sur Prime), adaptée d’une série de romans de Tom Clancy. Il m’a fallu énormément de temps avant de m’attaquer à cette série car je n’étai pas certaine d’accrocher. Série d’espionnage ? Ok, mais cela va souvent – malheureusement – de pair avec une violence omniprésente qui constitue parfois jusqu’à 75% du scénario… Heureusement, tout était assez bien dosé et la série s’est même payé le luxe d’un scénario léché riche en rebondissements. Sans parler également des nombreux guests de qualitay (Tom Wlaschia, Arnold Vosloo…) qu’on ne voit à mon goût pas assez à la télévision comme au cinéma.

J’ai découvert un peu par hasard Homecoming sur Prime, une série avec Julia Roberts centrée sur un centre de réinsertion pour soldats américains revenant du front. Le format court et le montage sont surprenants et les choix esthétiques sont plutôt intéressants. Le visionnage est agréable et il ne s’est pas passé une seule minute sans que je ne me demande ce que j’étais en train de regarder précisément (ceci est un compliment). J’ai totalement été embarquée dans l’histoire et j’attends la suite avec impatience !

J’ai entamé des marathons de films et séries : impossible également de parler des dernières semaines sans au moins mentionner le bingemattage compulsif de la saison 6 de the Blacklist sur Netflix et mon impatience à l’idée de me plonger dans la septième saison ! Et bien sûr, je n’oublie pas mes trois marathons en cours avec des ami(e)s aux goûts très sûrs: les sagas Harry Potter et Fast & Furious ainsi que l’intégrale de Chapeau melon et Bottes de cuir (une vieille série que j’adore et dont je vous parlais juste ici).

J’ai pas mal lu : je suis assez contente que cela soit réellement redevenu une habitude ! J’ai continué ma relecture de Harry Potter : next step, le 6ème tome ! 💪🏽 Côté lectures inédites, j’ai découvert l’auteure Ellison Cooper à travers son premier thriller Rituels, une sorte d’épisode d’Esprits Criminels mais en plus glauque, avec une enquête réellement complexe et des personnages plutôt bien foutus. J’avance avec la lenteur d’un escargot sur Persona de Maxime Girardeau. Il s’agit d’un roman policier qui se déroule en France, qui est également assez difficile à suivre car très décousu. J’en suis à la moitié pour l’instant, j’espère que la fin sera à la hauteur.

J’ai repris l’écriture : j’ai retrouvé un peu de carburant pour deux projets d’écriture en cours qui n’avançaient plus depuis longtemps ! 🎉 Cependant, beaucoup d’incertitudes subsistent tant sur le fond que sur la forme… Alors j’en profite pour expérimenter beaucoup de choses côté personnages, style et narration. Affaire à suivre, donc ! (et on s’en reparlera, héhé)

Indépendamment de ces deux projets, j’ai également trouvé la tonalité et la manière de vous proposer des contenus qui parlent de mon quotidien en tant que travailleuse du digital. Il était temps que mon cerveau accouche d’un concept, parce que j’en avais envie depuis si longtemps… !

Voilà pour cette tranche de pandémie #3. Prenez l’air, profitez de vos ami(e)s et de vos familles. Mais canalisez-vous dans les lieux publics : on n’est pas encore tirés d’affaire avec cette pandémie.

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.