Home DIGITAL Notifications MADNESS !
notification madness

Notifications MADNESS !

par Audrey

Je vous en ai déjà parlé, mais de par mon métier j’ai toujours au minimum un ou deux téléphones portables sur moi. Pour autant, je suis vraiment très loin d’être pendue à mon téléphone jour et nuit ou d’être dépendante du flux entrant de notifications sur mes deux téléphones.

Vous avez sûrement quelques exemples dans votre entourage, qu’il s’agisse de cette amie qui en pleine conversation décide de checker l’intégralité de ses notifications, de celui qui interrompt une conversation de groupe pour lire à haute voix un message d’Untel (qui n’intéresse souvent pas grand monde), de celle qui n’a pas de gêne à rester silencieuse 15 minutes face à vous parce qu’elle lit et répond à l’intégralité des messages reçus…

Dès que le son d’une notification se fait entendre, ils/elles sont rapides comme l’éclair et dégainent leur téléphone, qu’ils déverrouillent d’un geste précis et sans hésitation afin de prendre connaissance le plus vite possible de ce qui vient de s’afficher à l’écran. Oui, c’est précisément de ça dont je parle:  je ne sais pas comment font les gens pour toujours être collés à leur téléphone de cette manière.

Avons-nous réellement besoin d’être à ce point informés et notifiés de tout en temps réel ? Je ne pense pas. Je suis même partisante d’une désactivation des notifications inutiles sur les mobiles et de la reprise de contrôle sur la technologie.

Plus on utilise d’applications différentes, plus on a de notifications. Ça pourrait presque être une réalité mathématique s’il n’était pas possible d’agir soi-même sur ce flux de notifications pour en diminuer la densité. Longtemps, je me suis contentée de jeter un regard un peu torve à mon écran pour apercevoir la preview de la notification quelques secondes après réception afin de vérifier si elle valait la peine que je tende le bras pour attraper mon téléphone. Sauf qu’à la longue et le nombre d’applications croissant sur mon téléphone, c’est vite devenu pénible…

La plupart d’entre nous se contentent généralement d’installer une application et de l’utiliser occasionnellement, sans prêter attention à ce que cette application pourra faire ou à la manière dont elle nous notifiera… et forcément, si l’on fait confiance aux réglages par défaut des applications, ça devient très rapidement du grand n’importe quoi et le flot de notifications est incessant et on se surprend à vivre au rythme des notifications comme un esclave de son téléphone.

Je ne sais pas pour vous, mais je déteste être interrompue par un téléphone qui se manifeste au mauvais moment et pour une mauvaise raison. Pour éviter ces deux écueils, j’ai classé mes notifications en quatre groupes:

  • les notifications des réseaux sociaux : avez vraiment besoin d’être notifié à la seconde près lorsque quelqu’un vous retweete, aime une photo sur Instagram ou lorsque quelqu’un que vous suivez sur Youtube ? J’ai désactivé toutes les notifications liées aux réseaux sociaux sur mes deux téléphones, parce que mon métier fait que j’y passe déjà beaucoup de temps au quotidien.
  • les notifications de mails résultant d’abonnements à des newsletters : je ne sais pas ce qui est le plus irritant entre le nombre de newsletters auxquelles ont peut s’abonner sans trop réfléchir, ou les horaires ahurissants auxquels elles sont envoyées. Pour être honnête, je n’ouvrais même pas le quart des newsletters reçues…
  • les notifications des applications rarement utilisées : si je ne m’en sers pas souvent, c’est que je n’ai pas besoin des notifications associées.
  • les notifications « utiles » : les appels, les messages et Whatsapp… pour être joignable rapidement et en temps réel, aussi bien sur mon portable perso que sur mon portable pro.

Je ne vous cacherais pas que le tri s’annonçait au départ fastidieux, mais que j’en ai du coup profité pour désinstaller un tas d’applications dont je ne me servais pas vraiment. Malgré le temps passé à paramétrer tout ça, je ne regrette pas ce choix ! J’ai à la fois gagné en tranquillité et concentration au quotidien et également en productivité au travail,  parce que je ne suis plus interrompue toutes les deux minutes par des notifications. Gain de temps, gain d’énergie… je me sens gagnante à tous les niveaux !

Pour autant, être plus tranquille au niveau des notifications ne m’empêche pas de me tenir informée de tout et ne manquer aucune information: il me suffit d’ouvrir spontanément l’application dont j’ai besoin pour prendre l’information au moment où j’en ai besoin, plutôt que de laisser l’information « me tomber dessus » au moment où je n’en ai pas besoin.

Et vous, quelle est votre méthode pour gérer votre flux de notifications ?

Si comme moi, ce tri dans les notifications vous satisfait mais ne vous paraît pas suffisant, l’étape suivante est la détox digitale ! J’y ai consacré un article sur les 4 étapes qui m’ont permis de réorganiser complètement mon quotidien.

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.