Home WRITING MACHINEBILAN Au revoir 2018… et aloha 2019 !

Au revoir 2018… et aloha 2019 !

par shad

2018 a été une année intense sur tous les plans ! J’ai fait le tour de France des copaings, retrouvé un bon rythme sportif, changé de job, beaucoup appris et rencontré des personnes géniales. Je vous propose un rapide tour du propriétaire, avant de parler un peu de ce que j’aimerais faire en 2019 ! (aloha !)

Le Web, ce terrain miné

Tous les ans à la même époque, juste après les fêtes de fin d’année, il y a une tradition à laquelle il est difficile d’échapper à moins de s’enfermer dans une cave: les bonnes résolutions pour l’année à venir. Que l’on soit adepte du bilan de l’année passée ou des longues listes de choses que l’on se laisse l’année à venir pour accomplir, il y en a généralement pour tous les goûts mais c’est souvent assez divertissant à lire (et plus complexe à rédiger).

Il y a cependant encore plus difficile à éviter sur le web en début d’année: les longues listes à la Prévert de gens incapables de lister autre chose que les points noirs de l’année passée, avec en tête de liste le fait d’en avoir marre / d’avoir du mal avec son job… ; ou encore de culpabiliser le lecteur à coup de leçons de morale à la petite semaine. Alors oui, ça peut être une forme d’exutoire comme une autre, hein, mais entre nous : est-ce qu’attaquer la nouvelle année avec 80.000 signes de négativité est une manière pertinente et positive quand on veut repartir du bon pied ? (spoilers: NOPE 🙄)

Les gens

Je ne vais pas vous faire perdre de temps et dire les choses cash: mon entourage est formidable. En 2018, il ne s’est pas passé un jour sans que je ne sois reconnaissante d’être entourée par tant de gens adorables et intéressants. Copaings, famille, collègues… ainsi que tous les nouveaux-venus dans mon quotidien en 2018 : j’ai passé une très belle année grâce à vous ❤️

Cependant, je n’oublie pas non plus ceux/celles qui ont été de fidèles et régulières sources de déception. Donneurs de leçons en tous genres, fantômes et mystificateurs : vous avez très rapidement rejoint ma zone de non-droit émotionnel. La bise au chien, comme on dit chez moi.

Le sport (mytho)

J’avais terminé l’année 2017 avec une entorse de cheville d’un genre particulièrement douloureux. Et après quasiment 5 mois d’immobilisme forcé et de rééducation, la reprise m’a fait un bien fou !

J’ai tracké toutes mes séances pour avoir une idée de l’évolution de mon niveau de forme global. Sans être une obsédée de la performance, garder une trace de ses séances de sport a quelque chose de rassurant. Durée, distance, dénivelé… autant de données factuelles qui permettent non seulement de me rassurer mais aussi de me motiver.

En vélo, j’ai avalé les kilomètres sur route et en forêt, avec la sensation de pouvoir aller de plus en plus loin. En longboard, j’ai peaufiné mes trajectoires, jusqu’ici assez brouillonnes. Au yoga, j’ai gagné en souplesse (quand on part du niveau « tronc d’arbre », on ne peut que s’améliorer). En danse, je me suis défoulée et ai tenté de développer un semblant de coordination.

Chaque sport m’a apporté quelque chose de différent. Je pense avoir trouvé mon équilibre avec 1h de sport chaque soir et des sorties longues en VTT le weekend.

Le nouveau job (et tout ce que ça suppose)

En quittant mon job de Community Manager l’année dernière pour devenir Chef de projet web, je n’imaginais pas une seconde dans quoi j’allais m’embarquer… (pour en savoir plus sur cette reconversion et ce qui l’a motivée, ça se passe par ici) En 2018, j’ai lancé un premier site web assez trapu et assuré au quotidien l’optimisation de la maintenance d’un peu plus de 67 sites en 6 langues (ok, je me calme avec les chiffres). Plein de projets se profilent et j’ai sérieusement hâte de level up encore un peu dans mon domaine !

Hâte de me perfectionner sur certains sujets et d’affiner ma méthode de travail parfois un peu artisanale – c’est souvent le cas quand on apprend sur le tas. Hâte d’apprendre de nouvelles choses au gré des échanges avec mes interlocuteurs au quotidien. Pour le moment, je dirais simplement que j’ai énormément appris de et avec des personnes géniales !

La suite ?

Je n’ai rien prévu de particulier, 2019 sera donc l’année de l’instinct et l’imprévu ! Pas de « bonnes » résolutions prises à la va-vite ou intenables, mais plutôt quelques petites pistes pour poursuivre mes explorations :

  • écrire et TERMINER les choses : j’ai beaucoup de récits / nouvelles en cours sur des thèmes, périodes et espace-temps différents… mais aucun n’a vraiment abouti jusqu’ici faute de temps
  • lire plus (le grand classique), et venir à bout de ma pile à lire qui tient plus de la Tour de Pise qu’autre chose…
  • m’éclater davantage dans le sport, notamment en m’essayant à des choses que je ne connais pas, qui me pousseraient à sortir de ma zone de confort ou que je n’ai jamais tenté par flemme (oui oui)
  • voyager plus mais pas forcément très loin : j’ai envie de partir à la découverte des régions françaises où je n’ai jamais mis les pieds jusqu’ici… et il y a de quoi faire ! #BretagnePowaaa
  • apprendre (encore et toujours) : reprendre l’Allemand, tenter d’apprivoiser correctement une guitare, faire un brownie correct… tout est permis !

Et vous, quels ont été vos temps forts en 2018 ? De quoi êtes-vous le/la plus fier(e) ? Quelle a été votre plus belle réalisation ? 😊

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.